Citoyenneté, Politique FRANCE

Grand débat national : comment participer depuis l’étranger ?

Le Président de la République a lancé officiellement une phase de dialogue citoyen, via un grand débat national. Quand bien même ma famille politique et moi-même encourageons évidemment la démocratie participative (rappelez-vous Ségolène Royal…) et l’engagement de nos compatriotes dans le processus politique, nous rejetons les conditions du débat imposées par le Président Macron et par La République En Marche (LREM). Que ce soit dans sa lettre (à lire ici) ou dans les paramètres issus du site web www.granddebat.fr, il est évident que la majorité présidentielle oriente indûment les contributions pour aller dans le sens des conclusions déjà annoncées par LREM à l’automne ! En gros : allez-y débâtez, comme ça vous justifierez a posteriori nos décisions déjà prises.  Au final, j’ai décidé de participer et d’encourager les Français-es de l’étranger à faire entendre leur voix, mais avec des règles plus ouvertes, sans subir les contraintes imposées par LREM. Vous retrouverez les différentes modalités de participation sur cet excellent article du Petit Journal. Si vous souhaitez en discuter de vive voix, rencontrons-nous lors de l’Apéro Politique organisé par la section de Boston du Parti socialiste le 31 janvier (plus d’infos ici). Vous pouvez également nous soumettre vos contributions, que nous ferons remonter, en nous contactant ici. -SB

Citoyenneté, Défense, Politique FRANCE, Sécurité

Service national universel : d’approximations en expérimentation…

Suite à une cacophonie gouvernementale incroyable sur le projet de Service National Universel (SNU), le secrétaire d’État à la jeunesse, M. Gabriel Attal, a annoncé une expérimentation auprès de 3 000 jeunes (dans les Ardennes, le Cher, la Creuse, l’Eure, la Guyane, les Hautes Pyrénées, la Haute-Saône, la Loire Atlantique, le Morbihan, le Nord, le Puy-de-Dôme, le Val d’Oise et le Vaucluse). Le SNU expérimental serait divisé en deux phases de deux semaines chacune : tout d’abord une série d’ateliers sur les valeurs républicaines, avec des activités de pleine nature, et des bilans de santé et de maîtrise du français (en uniforme !) ; puis une mission d’intérêt général (dans une association, une collectivité territoriale ou bien un corps en uniforme). Je salue la volonté du gouvernement de soutenir l’engagement des jeunes dans les structures collectives et associatives, mais je déplore l’absence totale de vision et d’organisation. D’une part, le SNU devait être une « grande mesure sociétale » du quinquennat (dixit le candidat Macron), et on se retrouve face à une piètre évolution du service existant (la journée défense et citoyenneté ou JDC), pas une révolution. D’autres part, aucune réponse programmatique aux questions financières et organisationnelles n’est disponible. Ce sont près de 800 000 jeunes qui participent à la JDC chaque année. Comment recruter assez d’effectifs parmi les militaires ou les titulaires du BAFA pour l’encadrement ?  Comment loger autant de monde, même en réquisitionnant des internats ou des bâtiments de l’armée ? Et surtout, combien sera le cout d’un tel programme et comment sera-t-il financé ? Une estimation à un milliard et demi d’euros a été annoncée tardivement. Est-ce un chiffre fiable ? Quel budget va absorber cette ligne ? Quel service public sera ampute pour permettre ce programme ? Beaucoup trop de questions restent encore sans réponse. On va vraiment d’approximations en expérimentation. -SB

Citoyenneté, Politique FRANCE

Les Français-es de l’étranger doivent participer à la grande concertation nationale

Je vous fais suivre le courrier de la Sénatrice Helene Conway-Mouret, représentant les Français-es Hors de France, au Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, M. Jean-Yves Le Drian, relatif à l’inclusion de nos compatriotes vivant hors du territoire national dans la concertation voulue par le président Macron. Je soutiens bien évidemment cette demande. –SB

Lire la suite

Citoyenneté, Parti socialiste, Politique FRANCE, Vie locale

Apéro Politique du PS Boston le 31 janvier

La section de Boston du Parti socialiste vous invite à son Apéro Politique de la rentrée 2019. Il se tiendra le jeudi 31 janvier à partir de 18h30 au bar du Christopher’s (1920 Massachusetts Ave, Cambridge, MA 02140). Comme l’espace est réduit, merci de vous préinscrire en nous contactant ici. Notez bien que les consommations sont à votre charge (on ne roule pas sur l’or… on a vendu Solfé !). Venez discuter de la situation politique en France et des propositions du PS (car oui, on en a, malgré le blackout médiatique !).

Mise-à-jour (17 janvier) : suite au lancement du Grand Débat National voulu par le Président Macron, nous vous invitons à rejoindre l’Apéro Politique pour débattre des questions et des thèmes que le débat lance.