Parti socialiste, Politique FRANCE

Nouveau calendrier du Parti Socialiste jusqu’à la fin de l’année 2018

Suite au Bureau National du Parti socialiste du 6 novembre, et pour tenir compte des manifestations citoyennes du 17 novembre, le calendrier de la réforme des instances et de l’inauguration du nouveau siége du PS a été mis-à-jour. Le voici, ci-dessous. -SB

25 novembre
– Date limite de réception des contributions pour la réforme statutaire
– Date limite de réception des contributions pour le chantier de l’inventaire

29 novembre
– Publication du texte soumis au vote des militants pour la réforme statutaire

6 décembre
– Vote des militants sur la réforme statutaire

15 décembre
– Congrès statutaire et Conseil National
– Inauguration du nouveau siège du Parti socialiste à Ivry-sur-Seine

Droits Humains, Elections, Politique FRANCE, Vie locale

Réaction aux violences et discriminations racistes, LGBTI-phobes, anti-femmes, et antisémites engendrées par le national populisme

Je tire la sonnette d’alarme suite aux nombreuses violences et discriminations racistes, LGBTI-phobes, anti-femmes, et antisémites qui n’en finissent plus de faire la une des journaux autour du monde. De plus en plus souvent causés par des partisans du national populisme, ces actes infâmes tuent et détruisent nos communautés. La France ne peut plus rester silencieuse face à ces agressions quotidiennes. Nous appelons le gouvernement à dénoncer fermement chacun de ces actes et à mettre en place une vraie politique ambitieuse et éducative contre ces discriminations et ces violences, et pour l’égalité et la diversité au niveau international.

Aux Etats-Unis, une semaine effroyable s’achève après une tuerie dans une synagogue de Pittsburgh qui a fait 11 morts, et une campagne de terreur qui a vue des bombes artisanales envoyées à une douzaine de hauts responsables démocrates et progressistes (y compris deux anciens présidents !). Dans les deux cas, les auteurs suspectés se revendiquent de la mouvance nationale populiste qui soutient le président Trump. Un président qui lui-même continue ses diatribes sexistes et discriminatoires, et qui souhaite supprimer l’existence même des personnes trans en modifiant la définition légale du genre aux USA !

Mais les dérives verbales de Donald Trump apparaissent presque triviales comparées aux outrances du nouveau président brésilien Jair Bolsonaro, qui a fait une campagne ouvertement raciste, sexiste, et anti-LGBTI. Le national populisme de Bolsonaro est un exemple extrême, mais bien réel, du pouvoir grandissant de cette mouvance politique autour du monde, et des risques qu’elle engendre.

J’invite tous les Français de l’Étranger à la vigilance quotidienne, et à s’engager au niveau local pour soutenir les associations et leurs actions éducatives, politiques, et sociales, en faveur de l’égalité et de la diversité.

Sylvain Bruni

Parti socialiste, Politique FRANCE

Le Parti socialiste propose une motion de censure à l’ensemble des groupes d’opposition de gauche à l’Assemblée nationale

Je soutiens cette motion de censure. L’ampleur de l’affaire Benalla va désormais bien au-delà du fait divers et du « problème individuel. » Toute la lumière doit être faite sur les agissements du gouvernement, et des actions doivent être prises pour éviter que ce genre d’affaire d’État ne se reproduise et pour les coupables soit jugés. Il en va de l’autorité de l’État, et de la confiance en notre système politique et en nos élu-e-s. -SB  Lire la suite

Parti socialiste, Politique FRANCE

Vote interne du PS sur l’organisation du Congrès 2018

Vous trouverez ci-dessous mon explication de vote pour le vote interne du PS sur l’organisation du Congrès 2018.
  1. Modification des statuts: POUR car dans les questions suivantes, je soutiens un certain nombre de changements spécifiques au congrès de 2018.
  2. Suppression des contributions générales: CONTRE car il est pour moi capital que le PS fasse un travail intellectuel de fond général, c’est-a-dire sur notre vision du monde, du travail, des rapports sociaux, du bonheur, etc. Lire la suite
Politique FRANCE

Pourquoi les propos du délégué général de La République en Marche, Christophe Castaner, sur les sans-abris sont problématiques

M. Castaner, délégué général de La République en Marche et membre du gouvernement, a affirmé vendredi  29 décembre que le président de la République avait tenu son engagement de campagne vis-à-vis des sans-abris, à savoir qu’aucun-e ne serait plus à la rue au 31 décembre (voir la vidéo sur BFMTV ici). Assurant le service après-vente d’Emmanuel Macron (c’est normal, c’est aussi son rôle en tant que dirigeant du parti politique du président), M. Castaner a également voulu couper l’herbe sous le pieds des critiques journalistiques qui, bien sûr, ne manqueraient pas immédiatement de lui rappeler, images et vidéos à l’appui, qu’il y a bien toujours des hommes et des femmes sans-abris en cette fin d’année. Lire la suite